Love Meat Ender

 

Titre : Love Meat Ender
Durée : 01h15min
Année de production : 2009
Date de sortie cinéma : inconnue

La production industrielle de viande a des répercussions considérables sur la planète, sur notre santé et sur les animaux. Imaginer qu’il soit possible de nourrir 6 à 8 milliards d’humains en leur procurant de la viande tous les jours semble bien illusoire, voire irresponsable si l’on considère les bouleversements catastrophiques qu’une telle attitude entraînerait. La plupart des gens n’ont pourtant pas conscience de la situation, ni des enjeux économiques, écologiques et éthiques sous-jacents. Les catastrophes et les scandales se succèdent, et pourtant rien ne bouge …LoveMEATender est un film destiné au grand public, aux jeunes en priorité, qui procure toutes les clefs d’une réflexion globale sur les impacts d’un mode de production – en l’occurrence l’industrie de la viande – sur l’homme, l’animal et l’environnement. C’est un film qui nous confronte directement à nos responsabilités tant individuelles que collectives. Il touche tant nos cœurs que nos esprits, et nous donne les éléments pour amorcer de vrais choix de société.

Ce film événement reste sujet d’enthousiasme et de jubilation pour le spectateur. Tourné successivement en Europe, en Amérique Latine, en Afrique et en Inde, LoveMEATender nous fait voyager ! Connaisseurs de l’image publicitaire ou amateurs d’archives, du rétro à Internet, des fausses pubs aux trailers, réjouissez-vous ! Manu Coeman a émaillé avec brio ce
documentaire d’une grammaire visuelle explosive issue de son expérience en tant que réalisateur de publicité. De cette matière dense émerge un documentaire d’un genre nouveau en adéquation avec une époque qui se joue allègrement des supports et des formes.
Toutes les personnalités intervenant dans le film tels que Vandana Shiva, Pierre Rabhi, Olivier De Schutter des Nations Unies ont été choisis pour leur excellence, pour la diversité
de leur parole et de leur regard sur l’évolution de la production et de la consommation de viandes dans le monde.
Ce film est beau, poétique et fort. (source : terreetconscience.com)

Love Meat Ender